Mes 6 plus grosses erreurs que j’ai faites pour faire pousser mes cheveux

blog mes 6 plus grosses erreurs que j'ai faites pour faire pousser mes cheveux crépus blog de beauté naturelle des cheveux crépus une reine en chaussettes

Il y a quelques années de cela, et même toute ma petite vie, j’ai toujours voulu faire pousser mes cheveux crépus. Ma mère m’a ouvert une grande porte de la connaissance de la beauté naturelle. Que ce soit pour la beauté de mes cheveux que pour la beauté de la peau en générale.

 

J’en savais peu à l’époque, aujourd’hui, j’en sais beaucoup plus heureusement, mais je continue d’apprendre chaque jour toujours un peu plus sur le cheveu afro. La science évolue à tout moment.

 

Comme j’en savais peu à l’époque, j’expérimentais. Mais il y a un proverbe qui dit “ce qui ne te tue pas te rend plus fort”. Et c’est exactement ce qui s’est passé. Et en effet, j’en ai fait pas mal des erreurs, certaines sans réelles conséquences et d’autres qui ont eu beaucoup de conséquences sur mes cheveux.

 

Mais au moins, je suis sure de ne plus jamais refaire ces erreurs de toute ma vie. Et vous aussi puisque que je vais vous partager mes plus grosses erreurs.

 

Télécharge la liste trousse capillaire parfaite blog beauté naturelle des cheveux crépus une reine en chaussettes

 

Erreur n°1 : le bicarbonate de soude

 

J’avais lu que le bicarbonate de soude était un bon moyen utile et économique pour se laver les cheveux. J’ai donc cru que ça allait me laver les cheveux sans réelles conséquences à part le fait que j’aurais les cheveux propres. Mais ce jour-là, au final, ça n’a pas fonctionné pour moi. Je vous raconte.

 

Avec toute la bonne volonté du monde, j’ai appliqué sur mon cuir chevelu et mes cheveux, du bicarbonate de soude préalablement acheté au supermarché de mon quartier. Puis j’ai rincé. Et vous savez quoi ? Quelque temps plus tard, ma tête présentait un trou au milieu et des cheveux autour.

 

Et c’était très bizarre… Je n’ai pas pleuré parce que je pouvais encore attaché mes cheveux, mais quand même, j’étais vraiment déçu et le pire, c’est que comme je n’avais pas la connaissance, je ne savais pas que c’était le bicarbonate de soude qui m’avait fait ça sur mes cheveux.

 

Au moins, à l’époque, je savais qu’on ne devait pas laver ses cheveux avec les ongles. 🙂

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Les cheveux ont un ph situé entre 4,5 et 5,5. Le bicarbonate de soude à un ph situé à 8,5 environ. Si on applique un produit solide ou liquide qui possède un ph plus élevé que celui du cheveu alors ce produit abîme vos cheveux.

 

Ce que je conseille donc, est qu’il faut tester le ph de vos produits capillaires (et même de vos soins pour la peau) afin que vos cheveux grandissent dans un bon environnement capillaire. Vous pouvez tester le ph de vos produits avec le papier ph, selon la couleur que vous obtiendrez sur votre papier vous pourrez savoir quel est le ph de votre solution.

 

Vous pouvez utiliser le bicarbonate de soude, mais il faut le mélanger à autre chose pour faire baisser le ph à celui du cheveu pour ne prendre aucun risque.

 

Erreur n°2 : le foulard

 

À une époque, ma coiffure du moment était une queue-de-cheval version cheveux crépue entourée d’un foulard que j’attachais en mode bandeau. Le foulard était un peu serré par moment ce qui m’a causé des mal de tête après une longue journée de cours à l’école. Oui, parce que j’étais au lycée à ce moment de ma vie.

 

Mais au niveau capillaire ça m’a causé le contraire du bicarbonate de soude. J’avais des cheveux au milieu de la tête et c’est le pourtour de mon crâne qui était dégarni légèrement. Du coup, je n’ai pas pleuré, car je pouvais toujours attacher mes cheveux et en faire quelque chose.

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Afin d’éviter d’avoir les tempes dégarnies ou une possible alopécie, éviter de trop serré le foulard quand vous en mettez un. Mais pas seulement, évitez les nattes trop serrées ainsi que les tissages, les rajouts, etc.

 

Erreur n°3 : me peigner les cheveux tous les jours

 

Me peigner les cheveux était quelque chose que je faisais tous les jours et chaque matin. Sans me rendre compte à quel point, j’abîmais mes cheveux puisque je les peignais à sec en plus. Donc au final, ça me faisait mal, et j’en perdais des cheveux. En fait, je cassais mes cheveux tous les jours.

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Se peigner les cheveux tous les jours, n’apporte rien de bon. Une fois par semaine suffit et uniquement sur les cheveux humides.

 

Épinglez l’image sur PINTEREST.

blog mes 6 plus grosses erreurs que j'ai faites pour faire pousser mes cheveux crépus blog de beauté naturelle des cheveux crépus une reine en chaussettes

 

 

 

Erreur n°4 : ne pas prendre soin de mes cheveux

 

Oui, je lavais mes cheveux rarement. Pourquoi ? Je croyais qu’il fallait laver les cheveux crépus le moins possible au risque de les abîmer. Pourquoi ? Parce que j’avais entendu que ça les cassais.

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Prendre soin de ses cheveux est primordial. Les laver aussi. Le mythe disant qu’il faut se laver les cheveux le moins possible est totalement faux. La fréquence recommandée est de se laver les cheveux une fois par semaine. Certaines se lavent même les cheveux deux fois par semaine. Afin de garder le cuir chevelu propre.

 

Erreur n°5 : ne pas sceller l’hydratation

 

Quand j’hydratais mes cheveux avec un vaporisateur composé uniquement d’eau. Je ne scellais pas l’hydratation. Je pensais que l’hydratation allait rester dans le cheveu puisque après tout, on hydrate les cheveux avec de l’eau. Sauf que, si on n’emprisonne pas l’eau à l’intérieur des cheveux. L’eau part.

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Les huiles comme l’huile de jojoba par exemple a pour but de sceller l’hydratation. Afin que l’eau ne s’échappe pas et reste emprisonné à l’intérieur du cheveu. Quand vous appliqué votre produit hydratant, mettez une huile qui scelle l’hydratation pour garder l’élasticité et la souplesse de vos cheveux.

 

Erreur n°6 : mettre uniquement de l’huile en croyant que ça hydrataient mes cheveux crépus

 

Quand je me coiffais, je pensais que le beurre de karité hydratait mes cheveux crépus. Le beurre de karaté était ma crème de référence. Je le considérais comme tel.

 

Le conseil d’aujourd’hui…

 

Sauf que le beurre de karaté n’est pas une crème. À l’ancienne, j’étais persuadé qu’il y avait des huiles qui hydrataient et que le beurre de karaté hydratait aussi. Sauf que les huiles n’hydratent pas. Jamais. Jamais. Il n’y a que l’eau qui hydrate. Et les humectants comme le miel par moment. Mais l’eau hydrate tout le temps quel que soit le temps qu’il fait, l’eau hydrate.

 

Ce qui veut dire que quand vous achetez votre après-shampoing ou masque hydratant, il faut veiller à ce que l’eau figure en tout premier de votre liste d’ingrédients.

 

J’ai appris de mes erreurs

 

Avec le recul, et mes connaissances acquises au fil des années. J’ai appris de mes erreurs. Il n’y a pas eu que celles-ci, il y en a eu d’autres, mais c’étaient les principales erreurs de ma vie capillaire. Si mes cheveux pouvaient parler, je penses qu’ils me diraient “merci, même si on a souffert par moment.”

 

Mais dans la vie, quand on apprend on fait toujours des erreurs. Car on ne sait pas grand chose à ce moment “t” de notre vie. Donc on expérimente et on voit ce qui marche pour nous. On lit, et on s’informe pour savoir comment s’occuper de nos cheveux. En tout cas, j’espère que vous ne ferez plus les erreurs que j’ai partagé avec vous. Après tout, c’est le but de cet article.

 

Et vous ? Avec le recul, quelles sont vos plus grosses erreurs de votre vie capillaire ? Quelles sont les choses que vous faisiez avant et que vous ne faites plus aujourd’hui sur vos cheveux ?

 

Kélani.