Cheveux afro : le guide complet pour construire sa routine capillaire

Blog le 2 guide-complet-pour-construire-sa-routine-capillaire-une-reine-en-chaussettes-blog-de-beauté-naturelle-des-cheveux-crépus

La routine capillaire est un programme de soin pour vos cheveux, que l’on met en place dans le but d’avoir des cheveux crépus beaux, forts et qui poussent pour celles qui veulent obtenir plus de longueur. Elle sert souvent à rester organiser tel une feuille de route. Mais comment construire une bonne routine capillaire qui correspond vraiment à nos cheveux ? Quels produits faut-il mettre dans une routine capillaire… Autant de questions que l’on va élucider dès maintenant… Bonne lecture !

1 – Les étapes d’une routine capillaire simple et minimaliste

En réalité, avoir une routine capillaire régulière n’est pas compliqué du tout. Elle peut se composer de seulement trois produit. Quand je suis un peu fatigué, je me contente uniquement de 3 produits pour que mes cheveux crépus soient en bonne santé et beaux. 

Ces 3 produits de ma routine capillaire que je réalise quand je me sens moins apte à m’occuper de mes cheveux sont le shampoing, le masque et un beurre végétale ou une huile végétale. 

Guide test quel est ton type de cheveux afro une reine en chaussettes blog de beauté naturel des cheveux crépus

a – le shampoing 

Le shampoing est une étape indispensable dans votre routine capillaire. Il permet de nettoyer la saleté accumulée sur vos cheveux et votre cuir chevelu. Par exemple si vous nettoyez votre chevelure une fois par mois et bien, la pousse risque d’être altérer à cause de la saleté présente sur votre cuir chevelu qui obstruent les pores de votre cuir chevelu. Ainsi vos cheveux poussent moins efficacement. 

Nettoyer les cheveux chaque semaine permet non seulement d’avoir un cuir chevelu bien propre mais aussi d’éviter l’effet build up. C’est l’accumulation de produit sur votre cuir chevelu qui s’y accumulent au fur et à mesure de leurs utilisation et assèche les cheveux. 

b – le masque 

Le masque est un soin capillaire qui permet d’hydrater ou de renforcer ses cheveux en profondeur sous l’action de la vapeur. Quand on met nos cheveux sous une charlotte après avoir appliqué le masque, nous créons ce que l’on appelle l’effet vapeur. Cet effet vapeur va soulever nos écailles capillaires et permettre aux soins de pénétrer l’intérieur de nos cheveux et de les hydrater et/ou de les renforcer. 

Épinglez l’image Pinterest 🙂

guide-complet-pour-construire-votre-routine-capillaire-une-reine-en-chaussettes-blog-beauté-naturelle-des-cheveux-crépus

c – le beurre végétal ou l’huile végétale

Indispensable lui aussi. Le beurre ou l’huile végétale permet d’emprisonner le soin apporté par le masque et de sceller l’hydratation. Cela emprisonne l’hydratation à l’intérieur des cheveux jusqu’au prochain soin quand le masque a été bien choisi et bien appliqué. Et normalement à ce stade vous devez avoir des cheveux crépus souples et magnifiques sans devoir les réhydrater au cours de la semaine. 

Une routine capillaire peut très bien être faite avec seulement trois produits. De plus, cela fera des économies dans votre porte feuille. 

2 – Choisir un shampoing hydratant ou clarifiant ? 

Le shampoing hydratant est à utiliser plus souvent qu’un shampoing clarifiant. Le shampoing clarifiant étant plus agressif pour les cheveux est à utiliser une fois par mois pour éliminer tout l’excédent de produits sur notre tête et éviter l’effet build up. Par exemple, si vous utilisez toutes les semaines un shampoing clarifiant, vous risquez de vous retrouver avec les cheveux secs et cassant. 

En revanche, si vous utilisez un shampoing hydratant celui-ci va apporter de l’hydratation à vos cheveux mais également les laver sans les agresser à condition qu’il ait une bonne composition bien sûre. 

Il y a quand même deux écoles, certaines préconisent d’utiliser un shampoing clarifiant tous les mois et d’autres sont contre. À vous d’écouter vos cheveux et de vous faire votre propre avis. 

3 – Choisir un masque protéiné ou hydratant

C’est là où vous devez être attentif à vos cheveux. Vos cheveux seront votre boussole, c’est eux qui vont vous dire si vous avez besoin de protéines ou d’hydratation. Lorsque vous sentez avec vos mains et vos yeux que vos cheveux sont secs alors il faudra favoriser un masque hydratant. Si vous sentez que vos cheveux sont mous ou trop élastiques alors il faudra faire un masque protéiné.

Mais quoi qu’il arrive, dans vos routines capillaires, vous devez faire plus de masques hydratants que de masques protéinés de manière général. Un déséquilibre entre les deux conduirait à de la casse. Surtout dans le cas où vous faites trop de masques protéinés. 

4 – Choisir ses huiles et ses beurres pour sceller l’hydratation 

Il est nécessaire de choisir une huile de qualité pour vos cheveux. On ne peut pas se contenter de choisir une huile juste parce qu’elle ressemble à de l’huile. Car cette huile est peut-être sans vie et ne va rien apporter à vos cheveux parce qu’elle a plus son potentiel de base. Il faut choisir une huile vivante. Et pour cela, il faut choisir une huile de première extraction à froid bio de préférence. 

Le bio ne veut par forcément dire parfait. Il y a des huiles en Afrique qui sont excellentes et qui ne portent pas le label bio et qui sont même mieux que le bio. 

5 – Produit maison ou du commerces ? 

Les produits maisons sont plus concentrés que ceux du commerces. Quand vous lisez qu’un masque du commerce est à l’huile d’argan. Il arrive très souvent que l’on retrouve l’ingrédient très loin dans la liste inci. Dans la composition d’un produit, plus les ingrédients sont loin dans la liste, moins il y en a dans le produit. Quand vous choisissez un masque à l’huile d’argan, celui-ci doit apparaître au moins dans les cinq premiers ingrédients. Autrement dit, cela veut dire qu’il y a vraiment très peu d’huile d’argan dans le produit. 

6 – Fréquence d’utilisation 

Bien que chaque cheveu ait ses propres besoins. Vous pouvez commencer par utiliser les produits aux fréquences suivantes par mois le dimanche par exemple. 

  • un shampoing hydratant chaque dimanche trois fois par mois. 
  • un shampoing clarifiant un dimanche par mois. 
  • un masque hydratant chaque dimanche trois fois par mois
  • un masque protéiné un dimanche par mois. 
  • scellage de l’hydratation avec une huile bio de première pression à froid après avoir rincé le masque. 

Une routine capillaire se compose de trois étapes essentielles au minimum. Un shampoing, un masque et une huile ou un beurre pour sceller l’hydratation. En réalité, il faut respecter en plus des soins des règles de manipulation. Pour bien conserver la longueur de nos cheveux. Suivre une routine capillaire est déjà un très bon début, mais ce n’est pas encore suffisant. 

Et vous ? Quelle est votre routine capillaire ?

Au prochain article.

Kélani signature du blog une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus-2

Comments

  1. benoite says

    combien de temps il faut rester avec les tresses pour ne pas abîmer les cheveux? et combien d fois il faut laver les cheveux quand ils sont tressés?mèches,tissages,extensions,etc.quelles routines adoptées lorsque les cheveux sont tressés?

  2. Lauriane says

    Bonjour Kélani merci pour tous tes conseils. As tu déjà fait un article sur la différence entre les masques protéinés et les masques hydratants? Les composants que l’on y retrouve le plus souvent?

    Merci, et continue à nous conseiller.

  3. Kélani says

    Bonjour Lauriane.

    Non, je n’ai pas encore fait d’articles sur le sujet. Mais ça arrive car je trouve que tu as fais une très bonne suggestion d’article.

    Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.