Comment les coiffures protectrices peuvent devenir destructrices ?

Coiffures protectrices Blog comment une coiffure protectrice peut devenir destructrice une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus

Ça y est, vous avez enfin pris la bonne résolution de prendre soin de vos cheveux et de faire chaque semaine des coiffures protectrices. Peut-être vous voyez des résultats et constatez que vos cheveux se portent mieux et c’est bien, car vous faites sûrement sans le savoir « les bons gestes ». Parallèlement peut-être que vous faites des coiffures protectrices et vous ne constatez aucun changement malheureusement.

Sauf que pour celles qui sont dans le dernier cas, vous voulez absolument un changement dans le bon sens. Vous voulez que vos cheveux crépus poussent. Mais vous ne constatez rien et peut-être même une détérioration de l’état de votre chevelure.

Cela fait des mois et des mois que vous ne voyez rien malgré votre régularité. Il y a une possibilité que vos cheveux crépus ne poussent pas car vous ne faites pas les bons gestes et que sans le faire exprès vous agissez contre la rétention de votre longueur. Pas de panique, nous allons voir dans cet article, quels sont les bons gestes à adopter et ceux à bannir.

Guide test quel est ton type de cheveux afro une reine en chaussettes blog de beauté naturel des cheveux crépus

Comment les coiffures protectrices protègent vos cheveux crépus à la base des bases ?

Vos cheveux réclament d’être protégés constamment et d’être abîmés le moins possible pour retenir de la longueur et nous savons que les coiffures protectrices sont à la base efficace. En adoptant les coiffures protectrices chaque semaine, vous protégez vos cheveux, car vous les touchez beaucoup moins que si vous avez les cheveux lâchés à l’air libre.

Quand vous faites une coiffure protectrice, vos cheveux ont tendance à se dessécher moins vite que d’habitude. C’est parce que l’hydratation que vous avez apporté par exemple la semaine dernière aura tendance à moins s’évaporer. D’ailleurs j’ai écrit un article sur les coiffures protectrices et leurs bienfaits.

Les coiffures protectrices ne sont pas un passage obligé dans votre croissance capillaire.

Oui, vous avez très bien lu. Vous pensiez que les coiffures protectrices étaient un passage obligé pour voir vos cheveux retenir de la longueur. Et bien sachiez que non, ça ne l’est pas obligatoirement. Il est possible de faire pousser ses cheveux crépus sans faire de coiffures protectrices. Mais d’après moi, quand on arrive à un certain pallier comme au niveau des épaules, il faut en faire si vous constatez que la longueur de votre chevelure stagne.

Car en réalité, il est assez facile d’arriver à retenir de la longueur jusqu’à vos épaules. Le plus compliqué reste de passer au niveau suivant justement à cause du frottement de vos cheveux sur vos épaules qui va abîmer vos cuticules petit à petit et provoquer de la casse.

4 habitudes à bannir qui font que vous transformer vos coiffures protectrices en coiffures destructrices.

Mauvaise habitude n°1 : vous serrez trop.

Quand vous faites des coiffures protectrices qui impliquent de faire des nattes, vous serrez beaucoup. Je m’en rappelle, durant une petite période de mon adolescence ma mère ne pouvait pas me tresser à cause du travail qui lui prenait beaucoup trop de temps et de la fatigue. Du coup, ma tante me tressait, sauf qu’elle serrait et ça me faisait mal au cuir chevelu.

Pour dormir le premier jour, c’était une torture sans nom. Un des plus gros désavantages de faire des nattes trop serrées est que vous risquez de voir vos tempes dégarnirent progressivement. Et peut-être de ne plus jamais les revoir pousser. Ce n’est vraiment pas ce qu’on veut sur ce blog.

Si vraiment vous avez du mal, optez pour des vanilles, car elles se desserrent au final. Du coup, il n’y a plus aucune tension au niveau du cuir chevelu.

Mauvaise habitude n °2 : vous tracez mal.

Vous voyez quand vous tressez vos enfants ou que vous vous tressez vous- même ? Avec votre petit peigne à aiguille, vous faites des raies, et bien cette simple action abîme vos cheveux dans touts les cas. C’est comme si vous passez un peigne où vous avez cassé toutes les dents sauf une et que vous tracer uniquement avec cette dernière dent-là .

Dites vous que tracer des raies est la même action qu’un peigne avec une seule dent. Et vous savez bien que le peigne est un très bon ennemi mécanique pour nos cheveux crépus, c’est pour cela que nous l’utilisons qu’une fois par semaine durant les soins.

Pour limiter la casse, comme on limite la casse avec le peigne, il faut tracer les raies sur cheveux humides et non sur cheveux secs. On évite de tirer avec l’aiguille du peigne durant les tracés. Le mieux est de tracer au début puis de continuer au doigt pour éviter les tensions sur le cuir chevelu.

Épinglez l’image sur PINTEREST. 🙂

coiffures protectrices Pinterest Newsletter Comment une coiffure protectrice peut devenir destructrices une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus

Mauvaise habitude n°3 : vous utilisez des outils pas adaptés.

Souvent, quand on fait une coiffure protectrice, on aime styliser la coiffure avec des bijoux spéciaux pour les cheveux. Et c’est très bien, sauf qu’en cela, cette coiffure peut devenir destructrice. Car vous utilisez des pinces, des épingles, des bijoux locs mal taillés.

Ces petits outils si mignons sont comme la pomme empoisonnée de Blanche Neige, si vous les choisissez mal, ils vont érafler vos cuticules, abîmer vos cheveux et les casser. Par exemple, si on prend un bijou avec des petites fantaisies dentelées et qu’on le fixe à nos cheveux, la finition dentelée peut s’accrocher à nos cheveux et les casser.

Il en est de même pour les élastiques qui possèdent des morceaux de fer. Comme vous avez dû le constater si vous avez déjà essayé, vos cheveux ont tendance à s’accrocher au morceau de fer quand vous enlevez l’élastique de vos cheveux. D’où l’importance de prendre des élastiques sans fer et des bijoux bien taillés.

Mauvaise habitude n°4 : vous gardez votre coiffure plus longtemps que nécessaire.

Vous n’aimez pas mouiller vos cheveux avec une coiffure protectrice sur cheveu naturel et je le comprends très bien, car il y a un risque que la coiffure se gate. Mais si vous garder votre coiffure protectrice pendant plus de deux semaines ce n’est pas bon du tout. Pourquoi ? Parce ce que quand vous faites ça, vous privez vos cheveux crépus de soins profonds.

Sans le vouloir vous altérez aussi la pousse, car votre cuir chevelu ne sera pas “nickel chrome”. Ce qui va favoriser l’accumulation de saletés et obstruer les pores de votre cuir chevelu et ralentir la pousse. C’est pour ça que les tissages sont une véritable catastrophe lorsqu’ils sont gardés trop longtemps.

Faire pousser des cheveux crépus n’est pas difficile, mais il faut maîtriser les bons gestes. Or, vous avez vu que les détails peuvent faire une grande différence pour retenir de la longueur. Maintenant, vous savez comment ne plus transformer vos coiffures protectrices en coiffures destructrices.

Et vous, faisiez vous des coiffures destructrices sans le savoir ? Dites votre réponse dans les commentaires.

À très vite.

Kélani signature du blog une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.