Que faire quand vous ne voyez pas d’évolution capillaire sur vos cheveux crépus

Blog-que-faire-quand-vous-ne-voyez-pas-évolution-sur-vos-cheveux-crépus-une-reine-en-chaussettes-blog-de-beauté-naturelle-des-cheveux-crépus

Quand on ne voit pas des résultats sur ses cheveux, c’est toujours frustrant et perturbant. Parce qu’on se dit que nos cheveux ne poussent pas. Et que finalement le cheveu afro ne peut pas être longs. Sauf qu’on se dit aussi que c’est bizarre sur YouTube, Pinterest et Instagram, on voit des femmes avec des cheveux crépus 4C qui sont longs ? Ça veut dire que c’est possible d’avoir les cheveux crépus longs alors ?

Une femme aux cheveux crépus courts qui ne l’a pas voulu, s’est sûrement déjà comparé à une femme aux cheveux crépus longs au moins une fois dans sa vie, parce qu’elle veut des cheveux crépus qui poussent et qui sont beaux. Mais quant au fil des années elle se rend compte qu’il n’y a pas de résultats. Elle se sent frustrée, parce qu’elle sait que c’est possible d’avoir de beaux cheveux, mais n’en voit pas le résultat.

La femme que je vous décris se demande alors : qu’est-ce qui fait que ces femmes ont des cheveux crépus qui poussent ? Qu’est-ce que font ses femmes pour leurs cheveux que je ne fais pas. Pourquoi je ne vois pas d’évolution capillaire sur mes cheveux crépus ?

une reine en chaussettes

1 – Observer tout ce que vous faite à la loupe quand vous ne voyez pas d’évolution capillaire.

→ À quelle fréquence faites vous vos soins capillaires ?

Si l’on prend l’exemple de l’école, un élève qui travaille régulièrement tous les jours aura le plus souvent de meilleurs résultats qu’un élève qui travaille rarement. Et bien pour les cheveux, c’est presque pareil. Si vous voulez voir une évolution capillaire, l’une des premières choses à mettre en place est la régularité. Plus vous êtes régulière et plus vous serez apte à avoir de bons résultats avec des cheveux qui poussent. Moins vous serez régulière, et moins vous aurez de résultats et vous pourrez dire « bonjour » aux cheveux crépus secs et cassants.

C’est vrai que c’est bien beau de dire qu’il faut êtes régulière. Mais à quelle fréquence faut-il prendre soin de ses cheveux ? Et bien, je recommande d’en prendre soin chaque semaine et de ne plus du tout toucher à ses cheveux durant la semaine. C’est tout.

→ Quoi mettre dans sa routine capillaire ?

Ça y est, vous avez intégré que vous devez faire des soins à vos cheveux crépus chaque semaine. Mais une question se pose. Quoi mettre dans sa routine capillaire ? Tout d’abord, commençons par les bases. Une routine capillaire classique se compose :

  • d’un bain d’huile
  • d’un shampoing
  • d’un masque capillaire
  • d’une huile pour sceller l’hydratation

Le bain d’huile, n’est pas une étape obligatoire dans la routine capillaire. Vous pouvez le faire occasionnellement. En revanche, le masque est obligatoire, c’est vraiment le masque qui est la STAR de la routine capillaire. Vos cheveux ne peuvent pas s’en passer.

Vous l’aurez compris, vous devez avoir au minimum, une huile végétale bio de première pression à froid, un shampoing naturel tout doux qui respecte vos cheveux et un masque capillaire.

Lire aussi : les astuces pour soigner ses cheveux crépus secs et abîmés

→ Revoyez le choix de vos produits

Vous savez désormais de quoi doit se composer votre routine capillaire et vous ne voyez toujours pas de résultats. Et bien, il faut regarder dans la composition de vos produits capillaires si ce sont des produits du commerce. Grâce à des applications comme Inci beauty ou Yuca vous pourrez analyser si vos produits ont une bonne composition.

Quand vos produits ont une mauvaise composition, vos cheveux vont à le long terme s’abîmer et des problèmes de santé peuvent même se faire ressentir avec certains ingrédients chimiques nocifs, présents dans vos produits de mauvaise qualité.

Faites le tri ! Jeter ce qu’il y a à jeter et garder ce qu’il y a à garder. 😀 Vos cheveux vous remercieront.

Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest 😎

Blog-que-faire-quand-vous-ne-voyez-pas-évolution-sur-vos-cheveux-crépus-une-reine-en-chaussettes-blog-de-beauté-naturelle-des-cheveux-pinterest-crépus

→ Maîtriser à la perfection l’étape du démêlage

Vous vous rappelez quand je vous ai écrit que la star de la routine capillaire, c’est le masque capillaire ? Et bien là, la star de la casse de vos cheveux, c’est un démêlage mal fait. C’est-à-dire, un démêlage qui casse vos cheveux. C’est à ce moment-là que beaucoup de personnes cassent des cm et des cm de cheveux sans même s’en rendre compte.

Si vous l’habitude d’utiliser un peigne, démêler vos cheveux avec douceur de la racine aux pointes avec un peigne à dent large ou si pouvez une Tangle Teezer à manche. Si vous utilisez la méthode du démêlage aux doigts, c’est mieux car cette technique appelée  » finger detangling » va vous permettre de conserver beaucoup de longueur, à condition que vous le fassiez bien, bien sûr. Et une dernière chose : le démêlage se fait sur cheveux humides.

→ Revoyez les bases

Pour moi, c’est évident que je dois dormir avec un foulard en satin pour conserver au mieux l’hydratation. Il est également évident pour moi aussi vu que je porte les cheveux lâchés de dormir en faisant des nattes pour que mes cheveux ne s’emmêlent pas.

Faites vous cela aussi ? Si ce n’est pas le cas, intégrez ces gestes basiques pour mettre toutes les chances de votre côté pour voir enfin vos cheveux poussés et évoluer.

2 – Observer votre évolution

→ Prenez des photos et faites des lenght check

Eh oui ! Si vous ne prenez pas de photos et ne vérifier pas la longueur de vos cheveux de temps en temps, vous risquiez de croire que vos cheveux ne poussent pas alors qu’en fait, ils poussent. Sauf que vous ne les voyez pas pousser.

Si vous prenez au contraire vos photos, vous pourrez voir visuellement si tout ce que vous faites vous apporte réellement des résultats ou si vous devez corriger le tir. Et si vous mesurez vos cheveux avec un mètre de couture et bien, vous pourrez voir avec précision votre pousse, et même déterminer de combien vos cheveux poussent environ chaque mois.

→ Une autre chose à ne pas négliger

Les carences alimentaires peuvent freiner drastiquement la pousse de vos cheveux, voire même de l’arrêter et au final ne plus faire pousser vos cheveux. N’hésitez pas, à faire un bilan pour voir si vous ne souffrez pas d’anémie ou autres. Car l’intérieur de votre corps et la santé de ce dernier ne sont pas à négliger. La santé de vos cheveux est aussi liée à la santé de votre corps.

Et vous, que faites vous, quand vous voyez que vos cheveux ne poussent plus ou n’évoluent plus ?

Kélani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.