La croissance capillaire chez les cheveux crépus

Blog-la-croissance-capillaire-chez-les-cheveux-crepus une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus

La croissance capillaire ou la pousse capillaire n’est pas réservée aux autres. Elle nous concerne nous aussi les cheveux crépus. Dans notre belle planète, il y a beaucoup de diversité capillaire. Il existe des cheveux lisses, bouclés et crépus. Dans cet article, nous allons discuter de la croissance capillaire chez nos cheveux crépus. Moi aussi, avant, je croyais qu’une bonne croissance capillaire n’était pas destinée à ma chevelure. Si aujourd’hui, vous êtes dans ce cas, alors cet article est fait pour vous montrer que vous aussi, vous avez une croissance capillaire.

une reine en chaussettes lead magnet

Croissance capillaire : les différentes phases du cheveu afro

En réalité, tous les cheveux présentent les phases que je vais vous présenter. Car ça ne veut pas dire qu’un cheveu est crépu, lisse ou bouclé que les phases ne sont pas les mêmes. Ce sont les mêmes partout. Mais de quelles phases je parle au juste ? Des différentes phases de croissance des cheveux…

Dans la vie, il y a toujours une naissance et une mort. Et c’est valable aussi pour les cheveux malheureusement, mais vous verrez qu’il y a toujours un équilibre. Un cycle pour un cheveu, ce sont 3 phases : une phase de pousse, une phase de stagnation et une phase de chute… Dans la vie, on a environ 25 cycles par cheveu.

La phase de pousse correspond à la phase de croissance. C’est le moment où le cheveu reçoit un maximum de nutriments via les vaisseaux sanguins. Cette phase dure de 3 ans à 7 ans. Ce qui est génial, c’est que la majorité de nos cheveux sont dans cette phase. C’est pour ça que je vous parlais d’équilibre. Car la nature est bien faite. Tous vos cheveux ne se trouvent pas dans la phase de chute, sinon ils tomberaient tous en même temps.

Ensuite, on a la phase catagène, qui est une phase où les cheveux concernés ne reçoivent plus de nutriments via les vaisseaux sanguins. Et se retrouve en repos, pas de croissance à ce stade. Cette phase dure 3 semaines environ.

Et la dernière phase, c’est la phase télogène, où les cheveux de la phase catagène qui n’ont plus reçus de nutriments chutent et c’est la mort du cheveu. RIP. Cette phase dure de 2 à 7 mois.

Mesdames… Sachez que vos cheveux crépus poussent…

Le cheveu crépu pousse en moyenne de 1 cm par mois. Plus tôt, on a noté que la phase de croissance dure de 3 à 7 ans. Ça veut dire qu’au minimum une personne aux cheveux crépus peut avoir au moins 36 cm de cheveux sur la tête. Vu que sur 1 an, la pousse potentiel d’un cheveu afro est de 1 * 12 cm = 12 cm. Alors sur 3 ans : c’est 12 * 3 = 36 cm. Et si on prend, on compte une phase de croissance de 7 ans alors c’est : 12 * 7 = 84 cm. Selon la science, le cheveu afro peut atteindre un maximum de 84 cm !!!! C’est dingue !

Ce que ça veut dire, c’est que beaucoup de femmes qui ont les cheveux crépus ne sont pas conscientes du potentiel capillaire qu’elles ont et c’est bien dommage ! Car la science nous dit que toutes les femmes aux cheveux crépus qui le veulent devraient avoir 36 cm de cheveux. Et pourtant, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Pourquoi ? À cause de ce que vous allez apprendre dans les prochains paragraphes.

Les obstacles de votre phase de croissance capillaire

On a vu que la majorité des cheveux sont situés dans la phase de croissance capillaire qui dure de 3 à 7 ans. Et pourtant beaucoup n’ont pas encore profité de ce que la génétique leur a donné sur un plateau d’argent à cause de pas mal d’obstacles qui mènent la vie dure aux cheveux crépus.

Vous aimez cet article ? Épinglez-le sur Pinterest 😎

Blog-la-croissance-capillaire-chez-les-cheveux-crepus une reine en chaussettes blog de beauté naturelle des cheveux crépus pinterest

Les obstacles physiques

Ce que j’apelle obstacles physiques ici, ce sont toutes les manipulations extérieures qui perturbent la tranquillité de vos cheveux crépus. Dans cette case, nous pouvons retrouver le démêlage mal effectué qui arrache les cheveux au lieu de les démêler. Avec un démêlage brutal, les cheveux ne peuvent que s’arracher tandis que quand c’est la douceur qui entre en action, alors il y a toujours moins de casse. D’ailleurs, je recommande toujours de faire son démêlage quand on n’est pas fatigué pour ne pas démêler avec précipitation et finir par les arracher.

Les coiffures serrées sont aussi un autre exemple obstacle de votre potentiel de croissance. Une coiffure serrée, c’est un cuir chevelu stressé et des follicules abîmés par la suite. Rappelons que le follicule pileux est le lieu de naissance de vos cheveux. Quand ils sont abîmés, il peut s’écouler plusieurs mois avant que le follicule pileux ne redonne naissance à un cheveu. C’est pour ça, que quand il y a une alopécie de traction les cheveux mettent du temps à repousser quand c’est possible.

Le même processus se produit avec les nattes lourdes. Tout ce qui stresse le cuir chevelu est un stress pour le follicule pileu.

Les outils chauffants, comme le fer à lisser, fer à boucler sont de véritables outils de tortures pour les cheveux crépus. La chaleur dégagée par ses outils font bouillir la kératine à l’intérieur des cheveux crépus et les fragilise au point de les casser ou de les abîmer sur le long terme.

Les obstacles chimiques et autres…

La mauvaise alimentation à une incidence sur les cheveux. Car une mauvaise alimentation est la porte ouverte aux carences. Quand il y a une carence, vos cheveux sont impactés. D’où l’importance de bien observer ses tempes par exemple : les tempes dégarnies ne sont pas uniquement dues aux mauvaises manipulations, ça peut être dû à une carence alimentaire. Et si les tempes dégarnies sont dues à des carences alimentaires alors si vous ne faites pas en sorte de combler cette carence, vous aurez beau suivre tous les conseils précédents sans aucun résultat. Car il s’agit d’un désordre interne qui doit être soigné en interne pour revoir vos tempes florissantes à nouveau.

Les mauvais produits capillaires sont des obstacles pour l’hydratation et donnent souvent des cheveux secs et cassants. Pour bien choisir ses produits, je vous ai fait un programme spécial pour choisir de bons produits capillaires et avoir une routine capillaire en béton juste ici.

Lire aussi : 7 erreurs fatales à éviter pour des cheveux crépus en bonne santé

Comment atteindre son potentiel de croissance capillaire ?

En n’étant pas têtus et en appliquant les conseils de cet article et de ce blog tout entier même. Pourquoi je dis ça. C’est parce que dans mon entourage, je conseille des femmes sur leurs cheveux, mais sauf que certaines n’écoutent pas mes conseils et au final, elles n’ont pas de résultats.

Pour pouvoir ateindre son haut potentiel de croissance capillaire, il faut finalement avoir une bonne hygiène de vie qui passe par une alimentation variée et équilibrée qui ne va pas provoquer des carences sur le long terme. Avoir une bonne routine capillaires avec des produits ou des ingrédients capillaires adaptés.

Éviter toutes les manipulations physiques nocives aux cheveux comme le démêlage brutal, l’utilisation d’outils chauffants comme le fer à lisser. Et gérer son stress… Le stress n’est jamais bon et peut radicalement provoquer une chute de cheveux… Et dérégler les différentes phases en les raccourcissant pour atterrir le plus vite possible dans la phase télogène qui est la phase de chute. Comme ma naturopathe dirait : « tout est lié ».

Misez sur le naturel…

Entre la team produits capillaires ou produits fait maison, je suis définitivement de la team maison même si j’adore les produits capillaires. Je trouve que c’est plus efficace sur le long terme. Par exemple, si vous souffrez de chute de cheveu ou que votre objectif, c’est de faire pousser vos cheveux alors misez sur les poudres végétales ou les huiles végétales. Pour une chute de cheveux, intégrez la poudre d’amla dans vos masques maisons. Pour stimuler la pousse, ajouter de l’huile de ricin.

D’ailleurs, en vrai, les produits ne font pas pousser les cheveux, ça maintient le cheveu dans son état de santé pour retenir de la longueur. Dans le cas de l’huile de ricin par exemple, elle va stimuler la pousse de vos cheveux dans la limite de la pousse déterminée par votre génétique. Ce que je veux dire par là, c’est qu’admettant que votre génétique vous permet de faire pousser vos cheveux de 2 cm par mois. Alors l’huile de ricin ne va pas faire pousser vos cheveux de 3 cm par mois, mais elle va faire en sorte que votre pousse atteigne les 2 cm par mois qui est votre potentiel de pousse génétique.

Ça y est, vous savez tout sur votre croissance capillaire. Le mot de la fin, c’est que pour débloquer son potentiel de pousse, avoir une bonne hygiène de vie est indispensable. Il y a une chose que j’aimerais savoir, combien mesurent vos cheveux en cm ? Et quel est votre objectif capillaire… Répondez à cette question dans les commentaires, j’ai hâte de vous lire…

Kélani

And Love Your Hair

Comments

  1. Kélani says

    Tu n’es pas obligé de mesurer tes cheveux, mais c’est un bon moyen de voir si tes cheveux poussent correctement. Super objectif 👍🏾

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.